Loading...

martes, 2 de diciembre de 2014

PERFORMANCE EXHIBIT B : POUR OU CONTRE?

Altermondes était aujourd'hui parmi ceux qui ont pu assister à la générale de l'installation Exhibit B du metteur en scène Sud-africain Brett Bailey. A la sortie, nous avons demandé à Agnès Tricoire (Ligue des Droits de l'Homme) et à Lilian Thuram (Fondation Education contre le racisme) leurs impressions sur cette oeuvre qui, depuis plusieurs semaines, fait l'objet d'une vive contestation.

Chers spectateurs, cher public,
Ce que nous avons ressenti en voyant Exhibit B est une émotion propre à la force du spectacle vivant quand il atteint autant son sujet. Cette émotion naît particulièrement ici de la vibration palpable qui existe entre des hommes qui se regardent : nous – spectateurs – pris dans le regard direct des acteurs. Leur silence est ici relayé par un texte qui accompagne chacun des tableaux de manière bien plus implacable que des paroles proférées. Cette œuvre d'art dénonce sans ambiguïté toute forme de déshumanisation, de racisme. Dans chaque tableau vivant, le caractère plastique extrêmement précis basé sur des faits historiques permet la mise à distance et interdit toute possibilité d'impression dégradante. Bien au contraire.Cette œuvre d'art plaide pour la renaissance d'un sentiment d'humanité – quand l'Homme a-t-il arrêté d'être humain ? Savons-nous, nous, Hommes du XXIe siècle, être humains?
L'un des ressorts du théâtre est de tendre le miroir d'un certain monde pour mieux l'interroger. C'est le sens de l'art.Le théâtre est éminemment – depuis toujours – un art qui crée du débat dans la cité. Le geste poétique devient politique.

LE DÉBAT OUI, LA CENSURE NON.

Depuis quelques semaines une pétition circule pour demander l'annulation d'Exhibit B. Les auteurs de cette pétition reconnaissent ne pas avoir vu l'installation-performance. Il est temps que cette polémique cesse.
Comment peut-on juger d’une œuvre sans l'avoir vue et demander son annulation sans la connaître et en l'accusant du contraire de ce qu'elle dénonce ? Faut-il dorénavant penser à travers des a priori ?
Programmer Exhibit B est un acte responsable. C'est une œuvre artistique d'une force et d'une clarté incontestable. À l'heure où le raccourci de la pensée devient l'emblème de notre société, c'est une grande chance de pouvoir accéder à une œuvre qui fait apparaître si clairement l'Histoire de l'humanité, qui place aussi directement l'Homme face à ses responsabilités.

Exhibit B aura lieu. Exhibit B touche droit à l'âme, dans sa conscience et bien au-delà.

Jean Bellorini
Metteur en scène et directeur du Théâtre Gérard Philipe, CDN de Saint-Denis
José-Manuel Gonçalvès
Directeur du  CENTQUATRE-PARIS


À LIRE ÉGALEMENT





DANS LA PRESSE



No hay comentarios:

Publicar un comentario

Faites vos commentaires.